19 janvier 2010

passer en coup de vent (2)



4 Comments:

Blogger Nora M. Brasei said...

Cela me fait plaisir de voir notre campagne banlieusarde sous la neige (juste en imqge et non le froid glacial qui se glisse dans nos vetements). Je me retrouve dans les pas de l'oiseau qui fait des allers et retours sur terre et dans les cieux. A tres bientot.

20/1/10 09:22  
Anonymous mélanie said...

M. - Justement, je commençais à me demander si tu n'avais pas oublié qu'il fallait bientôt revenir ;-)
La neige a fondu aussi vite qu'elle avait réussi à tout bloquer, mais ce b'est pas une raison pour ne pas venir se réchauffer autour d'un thé.
Dis-moi et je mets l'eau sur le feu :-)
A tout vite
Des bisous et des pensées

20/1/10 09:28  
Blogger DdM said...

Belle ambiance, bien qu'un peu froide.
Ma grande fille, qui regarde tes photos avec moi, me demande pourquoi l'oiseau marchait sur une patte...

23/1/10 11:05  
Anonymous mélanie said...

DdM et Ilona - J'aurais préféré une autre lumière, toute la série est sombre et ce n'était pas un parti pris.
Pour le mystère du volatile à une patte, je crois qu'on pourrait saluer la performance de régularité du piou-piou sautillant si c'était le cas, mais la vérité est ailleurs ;-)

25/1/10 13:49  

Enregistrer un commentaire

<< Home