16 janvier 2006

London

Petite escapade londonienne ce week-end…

Un très bon moment (comportant bien entendu sa dose d’imprévus !..) même si ce matin, le réveil était difficile et que les guiboles font un peu mal (un chouilla) …

Vous allez croire que je le fais exprès mais je vais encore vous parler du temps (non, non ça m’obsède pas !!). Vraiment, nous sommes rentrés hier soir avec l’impression d’avoir eu le privilège de voir le temps s’allonger, l’impression que la parenthèse a duré plus longtemps que prévu… C’est assez surréaliste d’ailleurs de se retrouver en plein cœur de Londres, et, à peine quelques heures plus tard (moins que pour aller à la pointe du Finistère !!), de se retrouver dans son propre lit…

Enfin bon, vous l’aurez compris, on a marché, marché et remarché… sillonné la ville de long en large, à pied, en métro et en bus, pour essayer d’en voir le maximum… Surtout pour moi qui ne connaissais pas, il a bien fallu se faire les « incontournables touristiques »… Westminster, Buckingham Palace, House of Parliament et Big Ben, Oxford Street, St James Park, Hyde Park, la cathédrale St Paul, Tower Bridge, la tour de Londres, Harrods, la fourmilière humaine des puces de Portobello Road (sans oublier le « Travel Book Shop » de Notting Hill)… Ouais, tout ça !
Et on a réussi à trouver le temps pour les petites flâneries dans les rues de Notting Hill désertes de touristes (un régal !) et une grande ballade sur les bords de la Tamise (là aussi, on était relativement tranquilles)… Petites pauses dans des cafés pour un chocolat chaud (la chaîne Starbucks Coffee détient le monopole en illustrant parfaitement l’expression « à tous les coins de rues » !)…
Je me lancerai pas dans le speech pseudo-architecturo-analytique, mais en un mot : à l’arrache ! (le moderne côtoie joliment l’ancien et ça donne des paysages assez paradoxaux, dans les extrêmes…)

Je garde trois moments préférés : le samedi soir, quand on a fuit la foule sur Oxford Street pour se retrouver dans un petit resto chaleureux du quartier de Victoria ; le dimanche matin dans les rues de Notting Hill ; et le dimanche après-midi le long de la Tamise (en plus on a même eu droit à une belle éclaircie, alors…)

Et voilà, après le trajet en Eurostar, vidés, les roues rougies et brûlantes, on était malgré tout pas fâchés de se coucher… La tête pleine de souvenirs…

J’essaie de mettre les premières photos cette semaine.

4 Comments:

Blogger CK said...

J'ai hâte de voir les photos que tu mettras sur ton blog.
C'est marrant, moi aussi j'étais de l'autre côté de la Manche ce week-end, dans une autre capitale : Edimbourg. J'y serais bien restée... toute la vie. J'adore l'Ecosse et m'y sens tellement bien.

16/1/06 20:28  
Blogger Mélanie said...

Ouaip! L'Ecosse ça me botterait bien aussi!.. Même si la priorité n°1 pour mon prochain voyage outre-Manche (et même au-delà!) reste l'Irlande...

17/1/06 08:38  
Blogger m said...

je t'attends en Irlande , saint-patrick, pourquoi pas ?

18/1/06 20:42  
Blogger Mélanie said...

Oui, pourquoi pas... c'est un vendredi... il faudra que je cours très vite en sortant du boulot pour arriver à temps!
Merci de l'invitation en tout cas ;-)

19/1/06 08:37  

Enregistrer un commentaire

<< Home